Direction musicale


Hélène Kern, chef de chœur, est née en février 1961. A l’âge de 7 ans, elle commence la pratique du piano classique qu’elle poursuivra 10 ans. Parallèlement, elle rejoint la manécanterie de son lycée à l’adolescence. Dès lors, le virus du chant choral ne la quittera plus !

 

A l’âge de 27 ans, elle intègre une chorale à cœur joie à Jargeau, dans le Loiret où elle habite alors. Elle prend goût à cette période aux week-ends chantants où plusieurs chorales se rassemblent pour apprendre 3 ou 4 chants restitués en fin d’apprentissage, challenge enrichissant et très formateur.

 

En 1992, son déménagement dans le nord la pousse à rejoindre une chorale en mouvement « la Cécilia » qui évolue dans la ville d’Arras. Deux ans plus tard, après avoir fait ses premières armes en direction dans ce groupe, elle fonde un groupe vocal « Crescendo » qui met à l’honneur chanson contemporaine et mise en scène. Sous sa direction, le groupe passera de 13 à une quarantaine de membres et produira 3 spectacles originaux qui ont rencontré un vif succès dans la région nordique. Ces spectacles ont demandé un travail très approfondi sur la présence scénique en tant que choriste, travail qu’Hélène a mené à son maximum avec sa  joyeuse équipe, pleine de potentiel.

 

La carrière de son mari l’amène près de la Suisse, à Gex. Elle prendra alors la direction, en septembre 2009, de la chorale « Le Pays de Gex » avec Jean Durand, chorale dans laquelle elle a chanté durant un an avant de la diriger. Elle en reprend seule la direction en septembre 2013.

 

Hélène Kern a suivi deux stages de direction en tant que chef de chœur. Le dernier en date (Août 2011), organisé par chanson contemporaine, lui a permis de se former auprès de deux «formateurs-harmonisateurs» réputés dans le milieu de la chanson d’aujourd’hui : Brice Baillon et Bruno Berthelat. Sa passion pour la musique l’amène à suivre de nombreux week-ends chantants  (voire des semaines!) et l’a conduite également à s’initier au violoncelle. Ne dit-on pas de ce dernier qu’il est si proche de la voix humaine ?….

 

Depuis peu, elle prend des cours de piano d’accompagnement qui l’aident dans sa pratique chorale pour l’apprentissage.

Elle dirige aussi le groupe vocal « la Campanella », ensemble également gessien, fort d’une quarantaine de choristes et ce depuis novembre 2012.

Elle participe à de nombreux stages de chants (chanson contemporaine, musique au coeur…) et permet aux choristes de se perfectionner plus avant grâce à l’intervention régulière d’un professeur de chant: Céline Robert.